Interview d’un autre globe trotter – Thibaud Clément, projet Dodeqa

Histoire d’un jeune entrepreneur qui fait un tour du monde du Ecommerce avant de lancer lui même son entreprise

Originaire d’Orléans, Thibaud CLEMENT intègre Grenoble Ecole de Management en 2007 et se spécialise en Marketing. Après deux ans passés en entreprise entre la France et le Moyen-Orient, Thibaud se tourne vers le Canada pour sa dernière année d’étude, où il obtient un MBA de l’Université d’Ottawa. Sa formation commerciale et sa passion pour le web le poussent alors à s’intéresser à l’eCommerce : c’est le début du Projet DODEQA.

Projet DODEQA

12 mois. 12 villes. 12 objectifs. Tel est le programme du tour du monde que Thibaud a entrepris en octobre dernier. “Le but de cette année d’apprentissage alternatif est de compléter ma formation académique par une expérience originale et d’être mieux préparé à mener à bien mes projets de création d’entreprise.”

Pour cela, Thibaud rencontre des professionnels de l’eCommerce, développe de nouvelles compétences et explore de nouveaux styles de vie. Chaque semaine, il met à jour son blog avec les découvertes et les progrès qu’il fait mais aussi les obstacles qu’il doit surmonter.

Thibaud met en pratique ce qu’il apprend avec des projets concrets, comme le site Candyscovery, un service permettant à ses abonnés de recevoir chaque mois des bonbons des quatre coins du monde !

Il a eu la chance de participer à la conférence TEDxYouth@Krungthep, où il a parlé de la Valeur du Temps.

Depuis le mois de février, Thibaud publie régulièrement des articles sur le site de L’Entreprise. Il s’agit notamment de business spots sous forme de diaporamas et de portraits d’entrepreneurs expatriés.

Qu’est-ce qui t’as poussé à lancer ce projet ?

Après avoir obtenu un MBA au Canada, je me suis rendu compte de deux choses. La première : que je voulais travailler dans l’eCommerce, domaine fascinant à la croisée des chemins entre ma formation en marketing, ma passion pour le web et mon engouement pour l’entrepreneuriat. La seconde : qu’il me manquait des compétences, des connaissances et des contacts dans le domaine. J’ai donc tenté d’adopter une approche décalée pour compléter au mieux mon profil, en partant à la rencontre de ceux qui font l’eCommerce aux quatre coins du monde.

Quels sont les messages principaux que tu retiens des entrepreneurs que tu as rencontrés?

Chaque rencontre apporte véritablement son lot d’inspiration et d’enseignement. Si je devais retenir un message fort qui m’a été transmis, je dirais :

« Pour réussir, il ne faut pas faire comme tout le monde. » Michael Trocherie, fondateur de Wine Connexion (Bangkok).

Quelle est ta vision de l’entrepreneuriat ?

D’une part, les technologies de l’information ont réduit les barrières à l’entrée pour un certain nombre de projets, en permettant aux entrepreneurs d’avoir accès à des ressources, des outils et des réseaux d’experts comme jamais cela n’a été possible auparavant.

D’autre part, les tendances économiques actuelles montrent clairement une chose : toute tâche répétitive peut-être automatisée, externalisée ou délocalisée, rapidement et à moindre coût. Il est donc crucial de mettre l’initiative, la création de valeur, au coeur de notre développement économique.

En somme, l’entrepreneuriat devient chaque jour plus accessible et plus crucial.

Et ton entreprise… c’est pour quand ??

Le 1er septembre si tout va bien, le 1er janvier si je prends du retard !

Tout savoir sur le projet Dodeqa: www.dodeqa.com
et sur Facebook

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :