L’opportunité chilienne

Histoire d’un entrepreneur qui a identifié le secteur de la boulangerie comme meilleure opportunité pour créer au Chili

Joël a d’abord commencé dans une PME pendant 6 ans, en travaillant entre autres en lien avec l’international. Puis vers la trentaine, il a eu envie d’être indépendant. Après avoir observé les rouages d’une entreprise, il a voulu créer la sienne.

Il est venu au Chili avec un ami, et en arrivant ils se sont tout simplement demandés: « qu’est-ce qu’on peut faire ici en tant que français ? »
Finalement, c’est le marché de la boulangerie qui s’est avéré être à leurs yeux le plus opportun. Boulangers ? Chefs d’entreprise ? Ils ne l’étaient pas au départ, ils ont appris sur le terrain.

Au Chili, c’est possible de démarrer à partir de rien, même si les recommandations et les contacts avec les locaux feront bien évidemment gagner du temps. Joël a démarré en se disant: « Au pire si ça ne marche pas, c’est de l’argent perdu, c’est tout. »

« Il faut arrêter d’avoir des oeillères et regarder ce qui se fait dans d’autres pays.

« Arrêtez de dire qu’il n’y a pas de boulot, et voyagez !« 

La ChocolatineBoulangerie française

choco

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :