Archives Mensuelles: juin 2013

Vous avez dit « Atypique » ?

Histoire d’un entrepreneur qui pense ne pas l’être… atypique ? oui !

Jean-Claude Bessudo est venu en Colombie pensant être professeur de maths, puis finalement, il s’est retrouvé à la succession de l’entreprise familiale.
Une telle reprise, ce n’est pas de l’entrepreneuriat ? Tout à fait, c’est ce qu’il dit lui-même. A part qu’ils étaient 15 dans l’entreprise quand il est arrivé, lui était seul face à son destin, aujourd’hui ils sont 4500 !
Aviatur est à la base une agence de voyages, mais va aujourd’hui jusqu’au frêt, à l’assurance, l’hôtellerie, et on ne citera pas toutes ses activités ! Une réelle success story en Colombie.

Selon Jean-Claude, tout est question d’avoir envie ou non de créer une entreprise, car la vocation ne s’acquiert pas, on l’a ou on ne l’a pas ! Mais rassurez-vous, lui, il ne l’a pas !!

Il nous dit combien les Colombiens sont des gens heureux et qu’il est très agréable de travailler dans ce pays.

Enfin, pour Jean-Claude réussir ne suffit pas, il faut utiliser cette réussite pour avoir un impact. C’est pour cela qu’il a également créé une fondation, avec de très nombreuses activités et projets sociaux ou environnementaux.

« Soyez heureux ! Il y a 1000 manières de l’être !»

AviaturAgence de voyages en ligne

Tout savoir sur l’entreprise : www.aviatur.com

aviat

Entreprendre pour voyager

Histoire d’un entrepreneur dont le déclic a été son envie de voyager et de vivre une expérience à l’étranger

Vincent Houdaille est le créateur de V&V, entreprise spécialisée dans la location de véhicules haut de gamme avec chauffeur.

Après plusieurs expériences, Vincent a découvert la Colombie et a souhaité rapidement y créer son entreprise. Entreprendre n’était pas forcément dans son esprit en sortant de l’école, mais ce qui l’a motivé avant tout, encore plus que l’acte de créer en lui-même, c’était une forte envie de voyager et de vivre une vraie expérience à l’international.

Selon lui, il est facile de faire des business plans, mais finalement rien sur le papier ne va garantir que le projet sera un succès. Une implication personnelle, les qualités de l’entrepreneur, un peu de chance, les conditions du marché externe, l’adaptation personnelle à la culture locale… sont autant de facteurs qui vont déterminer la réussite. Découvrez tous les autres dans cette vidéo !

« A l’étranger, il est parfois plus facile de créer une boite plutôt que de trouver un boulot dans un métier précis. »

V & V – Véhicules VIP avec chauffeur

Tout savoir sur l’entreprise : www.vehiculosvip.com

vv

La gastronomie française en Colombie

Histoire d’un entrepreneur qui a suivi sa femme colombienne pour poursuivre sa passion de création d’entreprises

Stephan est un entrepreneur multi-récidiviste, avec une première création avant même d’avoir son diplôme. Il a choisi la Colombie pour créer son entreprise d’importation de produits gastronomiques français, juste parce qu’il a observé que ces produits n’étaient pas encore arrivés en Colombie. Personne n’avait encore demandé à des colombiens des représentations de leurs produits, tout simplement…

C’est un des avantages de l’entrepreneuriat à l’étranger : il est possible d’utiliser les produits français ou nos idées pour les développer là où cela n’existe pas encore.

Pour Stephan, il est bien plus motivant de bosser pour lui-même que pour un grand groupe.
La Colombie n’est pas un pays si compliqué, à partir du moment où on est bien accompagné et qu’on fait les choses dans le bon ordre. Même si comme partout, il faut être prêt à investir beaucoup de temps, et être persévérant.

Mais pour vous aider, Stéphan et Vincent Houdaille ont créé le « Semillero », pour accompagner les entrepreneurs en démarrage. Ils vous attendent !

« Il faut faire ça quand on est jeune, c’est le meilleur moment ! »