Archives de Catégorie: Entrepreneurs

La vidéo bonus d’Entrepreneurship World Tour !

Histoire d’un entrepreneur devenu Maitre d’Enseignement à HEC Montréal

Si vous aimez qu’on vous parle d’entrepreneuriat un peu différemment, vous devez absolument regarder cette vidéo !

A 11 ans en jouant aux billes ou à 15 ans en cueillant des fraises, Claude Ananou était déjà entrepreneur… Déjà l’histoire n’est pas banale !

Il a créé une douzaine d’entreprises dans sa vie, dans des domaines différents, dans des endroits différents.
Il aime vendre et analyser le besoin, deux éléments clés dans la création d’entreprise malgré leur complexité, notamment celle de la compréhension du besoin.

Claude Ananou partage sa vision de l’entrepreneuriat et de nombreux conseils pour se lancer. C’est une mission qu’il s’est donnée : faire la promotion de l’esprit d’entreprendre (plutôt que d’expliquer comment entreprendre), en utilisant son fameux GBS… son Gros Bon Sens !

Il vous expose les 6 éléments par rapport auxquels il faut se positionner et en fonction desquels il faut évaluer notre sensibilité … pour ensuite se lancer en toute sérénité !

A ceux qui se posent des questions sur l’entrepreneuriat, sur le fait d’entreprendre… Cette vidéo est faite pour vous !!

« Je n’ai jamais pris de risques dans ma vie. Un entrepreneur est une personne qui va analyser ce qu’il est prêt à perdre. Ensuite tout va bien, il est prêt à le perdre. »

« L’homme nait entrepreneur, c’est la société qui le bureaucratise. »

Pour en savoir plus, découvrez son livre :

réussir

 

Et découvrez également l’interview exceptionnelle de Louis-Jacques Filion (co-auteur de ce livre) réalisée par Entrepreneurship World Tour : Louis-Jacques Filion – HEC Montréal

Publicités

Le Brésil : un pays d’entrepreneurs !

Histoire de deux jeunes femmes qui ont découvert leur vocation d’entrepreneuses au Brésil

Alexandrine a été « piquée par le vice de l’entrepreneuriat » en étant au Brésil. Elle a commencé à monter des cours de langues pour des étudiants portugais qui voulaient aller en France, en autonome, avec zéro capital. Comme « tout seul on ne va pas très loin et que 1+1 = 3 », elle s’est ensuite associée avec Pauline, qui elle avait une formation de juriste, bien loin du monde de la formation. Ensemble, elles ont créé l’IFESP, un Institut de formation intensive en français et en portugais. En parallèle, elles ont également réalisé un investissement dans le marketing digital avec la création de trois blogs, dont « My little Brazil ».

Pas parties pour entreprendre au départ, elles ont découvert le Brésil comme un pays d’entrepreneurs. En effet, le dynamisme, l’énergie et la motivation qui y règnent donnent envie de se lancer, et favorisent l’envie d’entreprendre.
Même s’il y a beaucoup de formalités au Brésil, et que le portugais peut être une barrière, un positionnement sur une niche peut représenter un marché énorme, et il y a finalement peu de concurrence. Si on fait bien son job et qu’on travaille dur, on voit vite le retour.

Pour Pauline et Alexandrine, c’est un formidable « laboratoires d’expériences », même quand on arrive comme non-entrepreneur.

« On apprend en faisant. Il faut avant tout y croire. »

« La 1ère question à se poser c’est ce qu’on aime faire, ce qui nous fait triper. »

« Un entrepreneur qui n’a pas échoué ça n’existe pas, il faut juste savoir le reconnaître et aller au-delà. »

IFESPInstitut de formation linguistique

Tout savoir sur l’entreprise : www.ifesp.com.br

ifesp

La dermo-cosmétique à la brésilienne

Histoire d’un entrepreneur qui a attendu 25 ans avant de réaliser son rêve

Malgré des études en entrepreneuriat, Joel Ponte a eu un parcours dans des grands groupes, dans différents pays. C’est finalement au bout de 25 ans qu’il a décidé de revenir à son 1er amour pour créer son entreprise de dermo-cosmétique au Brésil, et a fait le grand saut.

Entreprendre tout de suite ou gagner en expérience d’abord, telle est l’éternelle question. Selon Joel, les grands groupes peuvent faire perdre la notion du temps, et on le sait, le temps passe vite… si l’expérience et le réseau acquis sont incontestablement déterminants, il est vrai aussi que plus on attend, plus le risque est important.
Bref, il n’y a pas de vérité, mais selon lui le plus tôt sera le mieux !

Entreprendre a été pour Joel une véritable construction personnelle, une façon d’assumer ses responsabilités, face à ses qualités et ses défauts. Il nous rappelle qu’il est important de ne pas se dévaloriser par rapport à des échecs, et conseille d’envisager l’échec comme un scénario possible.

Le Brésil est un pays neuf et à potentiel de croissance énorme, avec des brésiliens très ouverts, curieux et sensibles à la nouveauté. Même si bien évidemment, il y a la lourdeur du temps et la complexité de l’administration et des coûts qui peuvent freiner des développements.

« Développer un projet avec beaucoup d’adrénaline construit personnellement »

« Trop attendre, c’est un risque de ne jamais entreprendre »

PuraInovaDermo-cosmétique

Tout savoir sur l’entreprise : www.purainova.com.br

purainova

Le consulting brésilien

Histoire d’un consultant devenu entrepreneur au Brésil

Fils d’expatrié, Frédéric Donier a vécu de nombreuses années à l’étranger, dont au Brésil.
Ingénieur de formation, puis spécialisé en finance, coaching et intelligence économique compétitive, il a travaillé dans le conseil pendant 18 ans, d’abord dans un groupe, puis ensuite dans le cadre de son propre cabinet, Crescendo.
Cette expérience lui a permis de construire son réseau professionnel, ce qui est un point fort pour démarrer une activité au Brésil.

Ce qui lui a plu dans ce pays, c’est sa beauté, l’accueil des gens, l’espace professionnel… tout ce qui en fait un pays très attirant, riche et divers. Mais pour l’approcher, il faut investir du temps pour bien le connaître et opter plutôt pour une vision à long terme.

L’entrepreneuriat est très développé au Brésil, mais il ne faut pas oublier qu’il est souvent par nécessité, même si l’entrepreneuriat par vocation grandit.

Frédéric Donier partage avec nous sa vision du pays et de nombreux conseils pour une approche réussie.

« Ne pas s’improviser entrepreneur au Brésil, il faut se préparer. »

« L’entrepreneuriat est un moteur de motivation ! »

CrescendoConsulting

Tout savoir sur l’entreprise : www.crescendo-consult.com

Le marketing digital au Brésil

Histoire d’un entrepreneur qui vit au Brésil depuis plus de 10 ans

Comment en arrive-t-on à s’expatrier au Brésil pour entreprendre ? Pour Cédric, cela a été assez simple en fait, c’était sur un « coup de tête » face à l’ennui et à la routine de son job de conseil et d’audit à Paris. Puis une fois sur place, il s’est laissé charmer par le peuple brésilien, et a pour l’instant bien l’intention d’y rester encore.

Selon Cédric, pour entreprendre il faut avoir envie de sortir du cadre, mais surtout, tout est question de rencontres. Lui a rencontré un entrepreneur en France, et ils ont décidé d’initier le projet au Brésil. Ils accompagnent et soutiennent des entrepreneurs dans le marketing digital.
Leur vision : ce sont des hommes qui sont derrière les projets. Ce sont donc les personnalités des futurs entrepreneurs qui les intéressent, plus que la rentabilité. Car entre le projet initial et le projet final tout change, et c’est bien le porteur de projet qui fait évoluer les choses.

Cédric partage avec nous une excellente analyse des visions de l’entrepreneuriat brésilien par rapport à notre vision française, et de très bons conseils aux futurs entrepreneurs.

« Mieux vaut réfléchir à qu’on a vraiment envie de faire plutôt qu’à un plan de carrière. »

« Si on ne s’amuse pas dans ce qu’on fait, il ne faut pas le faire. Il faut être enthousiaste et fun. »

Lead Media GroupIntelligent Data Marketing

Tout savoir sur l’entreprise : www.leadmedia-group.com

lead

Vous avez dit « Atypique » ?

Histoire d’un entrepreneur qui pense ne pas l’être… atypique ? oui !

Jean-Claude Bessudo est venu en Colombie pensant être professeur de maths, puis finalement, il s’est retrouvé à la succession de l’entreprise familiale.
Une telle reprise, ce n’est pas de l’entrepreneuriat ? Tout à fait, c’est ce qu’il dit lui-même. A part qu’ils étaient 15 dans l’entreprise quand il est arrivé, lui était seul face à son destin, aujourd’hui ils sont 4500 !
Aviatur est à la base une agence de voyages, mais va aujourd’hui jusqu’au frêt, à l’assurance, l’hôtellerie, et on ne citera pas toutes ses activités ! Une réelle success story en Colombie.

Selon Jean-Claude, tout est question d’avoir envie ou non de créer une entreprise, car la vocation ne s’acquiert pas, on l’a ou on ne l’a pas ! Mais rassurez-vous, lui, il ne l’a pas !!

Il nous dit combien les Colombiens sont des gens heureux et qu’il est très agréable de travailler dans ce pays.

Enfin, pour Jean-Claude réussir ne suffit pas, il faut utiliser cette réussite pour avoir un impact. C’est pour cela qu’il a également créé une fondation, avec de très nombreuses activités et projets sociaux ou environnementaux.

« Soyez heureux ! Il y a 1000 manières de l’être !»

AviaturAgence de voyages en ligne

Tout savoir sur l’entreprise : www.aviatur.com

aviat

Entreprendre pour voyager

Histoire d’un entrepreneur dont le déclic a été son envie de voyager et de vivre une expérience à l’étranger

Vincent Houdaille est le créateur de V&V, entreprise spécialisée dans la location de véhicules haut de gamme avec chauffeur.

Après plusieurs expériences, Vincent a découvert la Colombie et a souhaité rapidement y créer son entreprise. Entreprendre n’était pas forcément dans son esprit en sortant de l’école, mais ce qui l’a motivé avant tout, encore plus que l’acte de créer en lui-même, c’était une forte envie de voyager et de vivre une vraie expérience à l’international.

Selon lui, il est facile de faire des business plans, mais finalement rien sur le papier ne va garantir que le projet sera un succès. Une implication personnelle, les qualités de l’entrepreneur, un peu de chance, les conditions du marché externe, l’adaptation personnelle à la culture locale… sont autant de facteurs qui vont déterminer la réussite. Découvrez tous les autres dans cette vidéo !

« A l’étranger, il est parfois plus facile de créer une boite plutôt que de trouver un boulot dans un métier précis. »

V & V – Véhicules VIP avec chauffeur

Tout savoir sur l’entreprise : www.vehiculosvip.com

vv

La gastronomie française en Colombie

Histoire d’un entrepreneur qui a suivi sa femme colombienne pour poursuivre sa passion de création d’entreprises

Stephan est un entrepreneur multi-récidiviste, avec une première création avant même d’avoir son diplôme. Il a choisi la Colombie pour créer son entreprise d’importation de produits gastronomiques français, juste parce qu’il a observé que ces produits n’étaient pas encore arrivés en Colombie. Personne n’avait encore demandé à des colombiens des représentations de leurs produits, tout simplement…

C’est un des avantages de l’entrepreneuriat à l’étranger : il est possible d’utiliser les produits français ou nos idées pour les développer là où cela n’existe pas encore.

Pour Stephan, il est bien plus motivant de bosser pour lui-même que pour un grand groupe.
La Colombie n’est pas un pays si compliqué, à partir du moment où on est bien accompagné et qu’on fait les choses dans le bon ordre. Même si comme partout, il faut être prêt à investir beaucoup de temps, et être persévérant.

Mais pour vous aider, Stéphan et Vincent Houdaille ont créé le « Semillero », pour accompagner les entrepreneurs en démarrage. Ils vous attendent !

« Il faut faire ça quand on est jeune, c’est le meilleur moment ! »

Réinventer le métier de consultant

Histoire d’un entrepreneur qui a voulu redonner du sens au métier de consultant

Centralien de formation, Nicolas a fait du conseil dans le domaine de l’énergie. Mais au bout de quelques temps, ce métier manquait un peu de sens pour lui. Cela a été le déclencheur ! Il a décidé de créer son entreprise pour développer un business model innovant. Au sein d’ENEA Consulting, les consultants consacrent une partie de leur temps de travail pour une ONG, sans aucun sacrifice de leur part puisque l’investissement est entièrement supporté par l’entreprise. Cela offre un double parcours de carrière très intéressant aux consultants, qui leur permet de « savoir pourquoi ils se lèvent le matin ».

Aujourd’hui, c’est du côté de Bogota qu’ils ont décidé de démarrer une filiale, avec les très bons côtés de la Colombie, et bien évidemment, ses difficultés… mais ce pays reste une très belle opportunité quand même !

« Croire à ce que l’on fait, car il faut beaucoup d’énergie pour être entrepreneur. »

Enea ConsultingInnovative Consulting

Tout savoir sur l’entreprise : www.enea-consulting.com

enea

Un astronome devenu entrepreneur

Histoire d’un astronome qui a finalement décidé de créer son entreprise au Chili dans le tourisme

D’abord astronome amateur, puis dans les équipes du CNRS, Alain Maury est finalement parti au Chili, sans parler espagnol, à part « quiero el menú número tres del MacDonald ».
C’est en rencontrant sa future nouvelle femme qu’il a décidé de créer son entreprise.

Après une longue période de mise en place, partis de rien, ils ont développé leur agence de tourisme pour faire découvrir le ciel -un des plus beaux du monde- et ses étoiles, aux touristes qui se rendent à San Pedro de Atacama, dans le nord du Chili.

Les débuts ont été très difficiles, et les encouragements (comme souvent) n’étaient pas au rendez-vous, car entreprendre au Chili n’est pas toujours évident, surtout en tant que « gringo ». Pourtant quand on part de rien, le Chili offre des opportunités intéressantes, notamment au niveau des taxes qui pèsent sur les entrepreneurs, ou pour l’état d’esprit positif qui y règne.

Quand on écoute l’histoire d’Alain, on comprend à quel point se lancer dans l’entrepreneuriat est une aventure faite de sacrifices, d’efforts, et surtout de travail. Et pourtant… à force de persévérance, un jour on arrive à vivre de sa passion et à être très heureux !

« C’était une blague au départ ! »

« On a réussi parce qu’on était totalement insconscients. »

Space obsObservatoire du ciel

Tout savoir sur l’entreprise : www.spaceobs.com

étoiles